Transfert rapide de fichier

Pourquoi adopter une solution de transfert rapide de fichier?

Amélioration de l’agilité, de la productivité et de l’efficacité grâce à l’accélération des transferts de fichiers

Les transferts rapides de fichiers permettent de gagner du temps, grâce à une infrastructure de transfert de données agile capable de renforcer la productivité et l’efficacité opérationnelles. Les méthodes traditionnelles de transfert de fichier, comme le protocole TCP/IP, permettent souvent d’obtenir des transferts de données précis.

Cependant, en raison de leur vitesse comparativement plus faible pour les transferts de grands ensembles de données ou sur de longues distances, elles ne permettent pas de gagner autant de temps que les solutions de transfert rapide de fichier.

Les solutions de transfert accéléré sont particulièrement intéressantes pour les entreprises ayant pour objectif d’accélérer leurs temps de réponse pendant la collaboration métier, sans avoir à subir les limitations inhérentes à la distance et à la taille des fichiers.

Les problèmes résolus par une solution de transfert rapide de fichier

Les délais dans les transferts de données entraînent souvent des opportunités perdues. Sur le plan opérationnel, ils peuvent générer des coûts supplémentaires liés au temps additionnel consacré à la correction de la cause du retard et à l’évaluation des pertes de données potentielles. D’un point de vue professionnel, les retards au niveau des transferts de données peuvent donner une image négative de l’entreprise, en raison des risques de manquement aux accords de niveau de service (SLA).

Malheureusement, les risques de délais dans les transferts de données se font plus présents lorsque des méthodes traditionnelles sont utilisées pour les transferts de fichiers volumineux ou sur de longues distances.

Les solutions de transfert rapide de fichier permettent notamment de résoudre les problèmes suivants:

  • Usage inefficace de la bande passante
  • Ralentissements des transferts liés à une latence trop grande
  • Processus de transferts de fichiers lents, imprécis et inefficaces
  • Transferts de fichiers volumineux
  • Transferts de fichiers volumineux, y compris les grands ensembles de données

Afin de pouvoir évaluer les fournisseurs et les solutions de transfert rapide de fichier, il est essentiel de comprendre les principales difficultés liées aux délais de transfert et l’intérêt d’une telle solution. Pour en savoir plus sur les principales difficultés rencontrées, posez-vous les questions suivantes:

1. Qu’est-ce que l’usage de la bande passante?

La bande passante représente la quantité de données pouvant être transférées sur une période donnée. L’usage de la bande passante désigne la quantité de bande passante utilisée par rapport à la bande passante totale disponible. L’idéal est de toujours utiliser la totalité de la bande passante pour laquelle vous payez. Votre entreprise paie pour une quantité précise de bande passante auprès de votre fournisseur d’accès. La quantité payée dépend de la bande passante maximale que vous pensez avoir à utiliser. Cependant, vous n’utilisez généralement la totalité de votre bande passante que lors de pics d’activité occasionnels.

2 Qu’est-ce que la latence?

La latence désigne le temps nécessaire pour qu’un fichier soit transféré sur un réseau. La latence a une connotation négative, comme dans "la latence du réseau ralentit mes transferts". La vitesse et la capacité d’un réseau sont définies par l’équation suivante : [latence + bande passante].

3. Qu’est-ce que le TCP/IP?

Transmission Control Protocol/Internet Protocol (Protocole de contrôle de transmission/protocole Internet) ; il s’agit du protocole le plus fréquemment utilisé pour les communications sur Internet. Conçu pour privilégier la précision des transferts au détriment de la rapidité, il peut donc entraîner des retards relativement longs pendant l’attente de messages dans le désordre ou la retransmission de messages perdus. Il n’est que peu adapté aux applications en temps réel, comme la communication VoIP.

Les données sont divisées et envoyées sous la forme de « paquets » individuels, qui sont ensuite réassemblés une fois arrivés à destination. Des données additionnelles sont ajoutées sous la forme d’un « en-tête » expliquant au destinateur comment réassembler les paquets et s’assurer que toutes les données envoyées ont bien été reçues. Ce processus de division et de réassemblage du fichier et d’échange de confirmations pour éviter toute erreur a pour conséquence de ralentir le transfert (et donc d’augmenter la latence).

4. Qu’est-ce que l’UDP?

User Datagram Protocol (Protocole de datagramme d’utilisateur) ; également appelé "protocole sans connexion", car il permet d’envoyer des données vers d’autres ordinateurs sur un réseau sans avoir à en informer les machines destinataires.